Comment associer des pondérations à chaque composante lors de la définition de la tâche annuelle, notamment pour la composante enseignement?

La pondération associée à chaque composante d’une tâche doit refléter le temps que la professeure ou le professeur pense consacrer pour sa réalisation. Si les pondérations prévues varient en cours d’année, l’information sera indiquée lors de la présentation du sommaire. L’évaluation des professeures et professeurs est basée sur les pondérations associées à chaque composante de la tâche et aux pondérations effectives indiquées dans le sommaire.

Sur le plan de la tâche d’enseignement, la professeure ou le professeur peut prendre en considération le contexte du cours tel que le cycle (1er, 2ème ou 3ème cycle), le fait qu’il s’agisse d’un cours enseigné pour la première fois, depuis peu ou encore qui n’a pas été enseigné depuis longtemps; le nombre d’étudiantes et d’étudiants inscrits; le matériel devant être créé ou renouvelé pour ce cours (recueil, études de cas, sélection des lectures obligatoires, etc.). Il peut donc représenter plus que 10 % de la tâche et atteindre par exemple 20 % (par cours) dans le cas de nouveaux cours.

Ajoutons que les dégagements d’intégration des professeures et professeurs en début de carrière ne sont pas associés automatiquement aux activités de recherche. Ils peuvent être répartis entre l’enseignement et la recherche compte tenu de l’obligation de participer aux formations pédagogiques et des situations fréquentes où de nouveaux cours doivent être montés.