Des nouvelles de votre syndicat – 20 octobre 2014

La direction refuse d’expliquer le surplus de fonctionnement (7 922 078 $) de l’exercice financier 2013-2014

Dans notre communiqué du 6 octobre 2014, nous vous informions que la comparaison sommaire du budget de fonctionnement et des états financiers de l’exercice financier 2013-2014 révélait des écarts importants. La comparaison a en effet montré que le déficit de 565 000 $, annoncé lors de l’adoption du budget révisé en décembre 2013, s’était transformé en un surplus s’élevant à 7 922 078 $ dans les états financiers vérifiés au 30 avril 2014. Concrètement, les revenus réellement enregistrés au 30 avril 2014 ont été supérieurs aux revenus inscrits dans le budget (un écart de 3 459 741 $); les dépenses réelles ont pour leur part été inférieures à ce qui avait été budgétisé 5 mois plus tôt (un écart de 5 027 337 $).

Le conseil exécutif a invité la direction à venir rendre compte au conseil syndical des résultats de l’exercice qui s’est terminé le 30 avril 2014 et à expliquer les causes des écarts observés. Des explications qui sont requises pour pallier l’impossibilité de comparer les documents budgétaires et les états financiers, puisque ces deux ensembles de documents ne présentent pas les dépenses de manière comparable (les charges sont présentées en fonction de leur nature, tandis que les états financiers regroupent les charges selon les catégories d’activités). Un exercice d’explication qui s’avère nécessaire aussi dans la mesure où les départements sont fortement sollicités par la direction pour réduire leurs budgets de fonctionnement déjà minimes.

La direction a décliné l’invitation prétextant qu’il était « trop tard pour revenir sur un budget adopté en avril dernier et pour lequel les états financiers ont également été adoptés au Conseil d’administration le 15 septembre dernier » et que les interrogations « ont également été répondues à la suite de questions reçues en séance par les membres du Conseil d’administration ». Pourtant, dans d’autres constituantes du réseau, la direction accepte de rencontrer les syndicats pour discuter des budgets et des résultats financiers.

Le conseil exécutif dénonce l’absence de transparence de la direction – tant dans la présentation des documents que dans le refus de fournir des explications sur les écarts-, et il l’invite à réviser ses façons de faire lors de la révision du budget de 2014-2015.

Le conseil exécutif du SPUQO