INFO-CRT – 14 MARS 2017

Mesdames les professeures,
Messieurs les professeurs,

Plusieurs d’entre vous connaissent l’existence du Comité de relations de travail (CRT) et les efforts mis de l’avant par votre syndicat pour assurer le maintien et améliorer les conditions d’exercice de la fonction professorale dans tous ses volets (enseignement, recherche, administration pédagogique et services à la collectivité). Toutefois, peu de professeures, professeurs sont au fait des discussions qui ont cours dans cette instance qui réunit deux représentants du SPUQO et deux représentants de la direction de l’UQO.

C’est pourquoi nous avons jugé à-propos de synthétiser (tableau ci-dessous) les divers dossiers de relations de travail, individuels et collectifs, pris en charge par votre syndicat.

info-crt 14 mars

Les catégories retenues dans le tableau expriment la variété des dossiers, allant de la contravention à la convention collective à l’analyse et la résolution de situations émergentes. Les exemples sont tous tirés de situations réelles.

Le CRT constitue ainsi pour votre syndicat un moyen privilégié de résoudre des situations avant qu’elles ne s’érigent en véritables litiges, voire en griefs, entrainant alors la judiciarisation des différends et des coûts importants pour votre syndicat et pour votre institution et des délais additionnels pour les personnes en attente d’un règlement.

Une première version de ce tableau a été présenté à vos déléguées, délégués départementaux réunis en conseil syndical : nous vous invitons à en discuter lors de vos assemblées départementales.

Au-delà du tableau, nous croyons important de vous exposer quelques-uns des défis que pose le CRT :

Rappelons d’abord que de nombreux changements ont été apportés au sein de l’équipe patronale au cours des 18 derniers mois;

Signalons par ailleurs que le nombre de rencontres du CRT consenti par la partie patronale (aux 6 semaines), ainsi que leur durée (2 heures), sont nettement insuffisants pour répondre rapidement aux besoins de discuter et de régler diverses situations;

Enfin et surtout, nous observons de très longs délais à obtenir des réponses une fois qu’un dossier a été inscrit à l’ordre du jour d’une rencontre CRT, même lorsque la réponse est « NON ».

Tous ces défis se résument à ceci : il est devenu laborieux d’assurer le maintien et l’amélioration des conditions d’exercice de la fonction professorale à l’UQO et nous croyons que vous devez connaître l’avancement des dossiers qui sont confiés à votre syndicat. C’est pourquoi, le 20 mars prochain, nous publierons le premier bulletin « Info CRT ».

L’Info CRT sera constitué de la liste des dossiers – individuels (anonymisés) et collectifs – et il montrera l’avancement de chacun. Nous croyons que la diffusion de l’Info CRT comporte le potentiel de régler et de prévenir des situations qui minent les conditions de travail et d’études à l’UQO. Nous croyons surtout qu’elle vous permettra de prendre conscience des entraves possibles à la convention collective et d’assurer une vigilance lorsque des situations similaires surviennent.

Cordialement,

Le conseil exécutif du SPUQO