Info-négo – 13 février 2017

La direction de l’UQO doit donner un mandat clair à son comité de négociation

 

Lors de l’assemblée générale tenue le 13 février 2017, plus de 77 % des membres présents ont voté en faveur d’une résolution qui :

  • condamne l’attitude du comité de négociation patronal de ne pas s’engager dans un processus de conciliation menant à une entente satisfaisante pour les deux parties;
  • demande à la direction de donner au comité de négociation patronal le mandat nécessaire à l’obtention d’une entente satisfaisante pour les deux parties;
  • mandate le comité de mobilisation d’intensifier les activités de visibilité afin d’appuyer le projet de convention collective;
  • mandate le Syndicat de préparer un dossier sur les réalisations de la présente direction concernant le développement de l’UQO;
  • suggère à tous les professeures et professeurs d’inscrire à leur tâches d’enseignement d’été un à deux cours pour le trimestre d’été 2017; et,
  • suggère aux professeures et professeurs de ne plus accepter de mandat de direction adjointe de module ou des programmes de cycles supérieurs.

L’avant dernier point vise à contrecarrer un possible lock-out que la direction pourrait être tenté de déclencher juste avant le début du trimestre de l’été.

L’intensification de la mobilisation

Le comité de mobilisation a élaboré un plan de visibilité et d’action visant deux destinataires principaux, le premier étant notre communauté universitaire et le second, les citoyennes et les citoyens de l’Outaouais et des Laurentides.

Afin d’informer les membres de la communauté universitaire au sujet des enjeux de la négociation de la convention collective du SPUQO, le syndicat diffusera divers outils de visibilité sur les campus de l’UQO.

Afin d’informer les citoyens de l’Outaouais et des Laurentides des enjeux liés à la négociation du SPUQO et du développement de l’UQO, des interventions sont déjà planifiées et d’autres pourraient s’ajouter en fonction du déroulement des séances de négociation.

Nous vous invitons à rester à l’écoute pour la suite des événements.

Le comité de négociation