Info-négo – 31 octobre 2016

Nous voulons développer l’UQO…

la direction veut le statu quo ???

Le 28 octobre 2016 : la direction n’a pas donné de mandats ?

Au terme de la 22e rencontre de négociation, votre comité fait un dur constat : une seule nouvelle entente a été conclue depuis le 23 juin 2016 et cette entente officialise une pratique qui existe depuis des dizaines d’années (dispense d’enseignement de la professeure au cours du trimestre où commence son congé de maternité).

Depuis le début, ce sont donc vingt-deux (22) rencontres qui ont été consacrées à expliquer et à expliquer la fonction professorale, le fonctionnement général et les conditions spécifiques de l’UQO. Vingt-deux (22) rencontres à réitérer le bien-fondé et les bienfaits de nos demandes normatives pour les professeures, professeurs certes, mais d’abord et avant tout pour l’UQO ! Des propositions syndicales qui entrainent des économies pour notre institution sont même rejetées !

Le bilan est inquiétant :

  • 22 rencontres à discuter des clauses normatives avec une équipe patronale majoritairement non académique et en changement perpétuel[1];
  • aucune entente normative depuis le 23 juin 2016.

Combien de rencontres seront encore nécessaires pour venir à bout des clauses normatives ?

Qu’est-ce que ce sera quand les clauses  monétaires seront enfin abordées ??

Est-ce que le développement de l’UQO peut encore attendre alors que des baisses d’effectifs étudiants sont prévisibles ?

Nous avons travaillé à la rédaction de tous les textes susceptibles de conduire à un accord de principe sur l’ensemble des clauses – normatives et monétaires – et nous espérons, malgré tout, obtenir un accord de principe lors la rencontre prévue pour le 30 novembre 2016. Nous avons donc conclu la rencontre du 28 octobre 2016 en adressant  aux porte-paroles patronaux la requête d’obtenir du comité de régie les mandats qui permettront d’en arriver à une entente respectueuse du corps professoral et… pour développer l’UQO.

 

A vos agendas!

Nous retournerons à la table le 8 novembre 2016. Vous serez de nouveau conviés à un petit déjeuner dans l’Espace Robert-Renaud (à la porte 1, devant la Grande salle, pavillon Taché), le mardi 8 novembre 2016, dès 8 h 20. Vous serez par la suite invités à accompagner les membres du Comité de négociation jusqu’à la salle E2300 où se tiendra la rencontre à compter de 9 h. Nous vous y attendrons en grand nombre.

Le 14 novembre 2016, le comité de négociation syndical tiendra deux réunions d’information en présentiel : le matin à Saint-Jérôme et l’après-midi à Gatineau. Les détails relatifs à ces réunions vous seront transmis sous peu.

 

Le comité de négociation

[1] L’équipe patronale était originalement composée de M. Mario Auclair, directeur du service des ressources humaines, Me Isabelle Cayen-Carpentier, associée chez RPGL et de M. André Manseau, doyen de la recherche.

Le 1er juin 2016, M. Manseau a été remplacé par M. Mario Lepage, doyen de la gestion académique.

Le 28 octobre 2016, Me Marie-Andrée Boutin Clermont, directrice ajointe aux relations de travail, s’est jointe à l’équipe patronale.