Le Syndicat des professeures et des professeurs de l’Université du Québec en Outaouais (SPUQO) appuie la grève et la mobilisation étudiante contre la hausse des frais de scolarité

GATINEAU, QC, le 5 avril 2012 /CNW Telbec/ – Lors d’une assemblée générale spéciale, le Syndicat des professeures et des professeurs de l’UQO (SPUQO) a résolu d’appuyer la grève et la mobilisation des étudiants de l’UQO et du Québec visant à contrer la hausse de 75 % des frais de scolarité annoncée par le gouvernement Charest.

Le SPUQO invoque notamment les effets dévastateurs que cette hausse aura sur le nombre d’étudiantes et étudiants qui poursuivent des études universitaires dans le réseau UQ et à l’UQO en particulier ; des effets pourtant reconnus par la Commission de planification de l’Université du Québec dans un rapport publié en décembre 2011 ayant pour titre Rapport du Comité sur l’accessibilité financière aux études de l’Université du Québec. Le SPUQO rappelle que la mission des universités du réseau est la démocratisation de l’accès aux études universitaires.

Le SPUQO demande donc au gouvernement du Québec d’ouvrir le plus rapidement possible les négociations avec les étudiantes et les étudiants en ce qui a trait à la hausse des frais de scolarité et il demande de tenir immédiatement des États généraux sur l’avenir et le financement des universités.